was successfully added to your cart.

DAVID LEMIEUX ÉTAIT T-IL PRÉT POUR GOLOVKIN?

Article par TAT2PROD/ Photo par TAT2PROD

Tout d’abord, avant de commencer l’analyse prévue pour cet article, je tiens à faire quelques commentaires sur le combat Lemieux vs Golovkin.

Beaucoup diront que David Lemieux n’était pas à la hauteur de Triple G, chose que je ne partage pas. Selon moi, David pouvais remporter ce combat cependant quelques lacunes dans son style de boxe ont joué contre lui. Quand je parle de lacunes je parle de choses qui sont à améliorer dans son style pour pouvoir atteindre de hauts sommets mais qui peuvent paraitre très banales lorsque David affronte un boxeur qui devient plus défensif qu’offensif sous l’effet des coups de Lemieux.

Cela ne fut pas le cas pour Golovkin. Ce dernier bien qu’il ait reçu quelques coups qui auraient fait taire certains adversaires, continuait quand même à être l’agresseur et à percer Lemieux avec sa main avant. Mais pourquoi un simple « jab » a pu avoir de tels impacts sur David ? En faisant l’analyse de certains points que j’ai trouvés un peu dangereux pour Lemieux, nous comprendrons peut-être mieux cette victoire du « GGG » si nous partageons le même avis.

 

Les mouvements et déplacements de Lemieux.

 

Tout d’abord, parlons de la façon de bouger de David Lemieux. Ce boxeur bien qu’il n’ait pas un jeu de pieds très rapide et exagéré comme certains, le fait d’être une personne considéré comme un cogneur fait que ses mouvements en blocs et l’ouverture entre ses jambes lui donnent une bonne stabilité qui lui permet de faire un bon transfert de poids lorsqu’il lance un coup de poing, ce qui accentue l’impact sur la cible. Cependant, je crois que cela le rend un peu plus lent lorsqu’il faut sortir d’une situation dangereuse. Je considère que lorsque l’on est un cogneur, cette posture est très bénéfique cependant, il ne faut pas juste être un cogneur mais savoir aussi jouer avec tous les éléments de la boxe (temps des rounds et nombre de rounds, accrocher dans les moments difficiles, mettre un genoux au sol en cas de besoin…), car on peut toujours rencontrer quelqu’un qui cogne plus fort et/ou avec un meilleur pourcentage d’efficacité en terme de coups lancés, ce qui peut parfois obliger un boxeur à sortir de son plan de match, chose que Lemieux aurait peut-être dû faire samedi soir.

Ensuite, si l’on parle des mouvements des membres supérieur du corps de notre boxeur, je me dois de critiquer la position des mains de David en situation de combat. Ce dernier, boxe un peu trop ouvert voir même beaucoup trop. Peu de gens sont capable d’en profiter car ils sont souvent plus préoccupé à éviter les puissants coups  que Lemieux lance. Cependant, un boxeur d’expérience comme Golovkin, a su voir cette ouverture et y entrer à plusieurs reprises et ce très facilement, avec sa main avant. Je crois sérieusement que le fait de bloquer tous ces « jabs » auraient eu un résultat très différent sur le combat en général. David boxe avec les poings rapproché mais les coudes très éloigné, ce qui fait que sa défensive est peu étanche pour bloquer les coups. De plus, ce dernier lorsqu’en position défensive, ne tiens pas assez ses mains près de son corps question de pouvoir protéger ses côtes, chose qui lui a valu un genou au sol suite à un coup de puissance de trop reçu au corps.

De plus, bien que David ne bouge pas trop des jambes, ce dernier bouge énormément du haut. Son mouvement consiste à bouger de la gauche à la droite à répétition tout en ouvrant (beaucoup trop) et en fermant (pas assez) ses bras. Le problème est qu’une fois que l’adversaire à trouver son aise et remarqué cette défaillance, il est plus facile de se synchroniser avec cette routine de Lemieux et y entre un puissant « jab » lorsque ce dernier est rendu en position ouverte dans son mouvement.

Quelque chose que je n’ai pas compris et pourquoi David n’a pas cherché à accrocher Golovkin lorsqu’il recevait trop de coups qu’il ne pouvait plus contrôler. Je crois qu’à force de ne pas vivre assez souvent des situations où il est le chassé et non le chasseur, Lemieux oubli les possibilités qui s’offrent à lui, pour pouvoir reprendre ses esprits en cas de danger, chose qui aurait pu aussi avoir un impact positif à son égard.

 

Lemieux avait-il des chances de remporter ce combat?

 

Selon moi le québécois a tout pour remporter un tel combat et je ne suis pas gêné de dire que ma mise allait sur David. Cependant, je crois que n’étant pas capable d’exécuter son plan de match, Lemieux n’avait pas de plan B pour revenir à la charge, ce qui est souvent un gros problème chez les boxeurs qui ont tendance à gagner trop souvent par KO. Tous furent surpris selon moi. Quand je dis tous, je parle de Ramsey, Estéphan et même le duo Hopkins et De la hoya.

On a même pu entendre Marc Ramsey dire à Lemieux d’éviter son « jab ». Le problème est qu’il manquant le « comment » éviter le « jab » de Golovkin. La façon était juste de référer ses coudes et de cesser de bouger le haut du corps de gauche à droite tout en créant des ouvertures dans sa gardes suite à ce mouvement excessif. Cette information aurait selon moi fait une très grande différence, mais demeura manquante.

Au dernier round, avant que l’arbitre arrête le combat, Lemieux m’a paru avoir compris cela mais il était un peu trop tard. Si vous doutez de mon affirmation, écoutez le combat à nouveau et vous verrez. David a évité une série de coups qui débutait par un « jab » pour finir avec un coup dans le flanc gauche qui fut bloqué et par la suite, Lemieux a réussi à rentrer un puissant coup. Cela s’est produit à deux reprises mais un peu trop tard dans le combat.

Finalement, que dire de la coupe de cheveux de David. Le choix de coiffure de Lemieux samedi dernier n’était pas la meilleure pour un combat avec autant d’importance et de risque. Si certaines personnes trouveront cette affirmation un peu tiré par les cheveux (et c’est le cas de le dire), pour ma part, je crois que ce facteur a pu jouer sur la perception de certains coups de poing aux yeux des juges. Si vous avez remarqué, même les coups qui furent esquivé par David ont eu l’air d’avoir touché la cible. Il est bien évident que le mouvent de tête rapide que le boxeur faisait pour éviter les coups pouvais rendre confus un juge qui n’était pas dans un bon angle de vue pour voir correctement l’esquive. En effet, les cheveux de Lemieux exécutaient le même mouvement autant lors d’une esquive que d’un coup  atteint par Golovkin. Ceci peut paraître un peu stupide mais je crois qu’en visionnant le combat à nouveau, vous serez en mesure de voir ce que je veux dire.

Pour conclure, je dirais que ce combat aurait pu avoir une autre tournure cependant, je constate que dans le domaine de la boxe, lorsqu’une personne a une bonne force de frappe, on fait de lui un cogneur et on néglige le fait que ce dernier peut lui aussi se faire cogner à son tour alors on en fait une machine à cogner. Cependant, dans une situation comme  nous avons vu samedi soir, le cogneur en David bien que trop de gens misaient en cela, n’a pas permis à Lemieux de revenir au Québec avec les ceintures.

Certains critiqueront ce dernier paragraphe mais je crois que dans tous les boxeurs reconnu comme des cogneurs, Stevenson est celui que je considère être le mieux armé pour faire face à de tels situations. J’entends par de tels situations, le fait d’être impliqué dans un combat entre deux personnes avec une force de frappe incroyable et savoir laisser son côté cogneur pour utiliser tous les atouts du sport pour arriver à ses fins.

Nous pouvons tous critiquer mais n’oublions pas q’Adonis a mis hors service des boxeurs tel que Cloud et Dawson lorsqu’ils étaient encore au top dans leurs sports. De plus, malgré que beaucoup de gens ont critiqué le choix de se battre contre Fonfara, après ce combat, tous étaient heureux et ont découvert un nouveau boxeur qui est maintenant champion du monde IBO.

Cependant, seul le combat entre Kovalev et Adonis pourra confirmer mes dires. Si cela arrive par contre.